LA PROPRIÉTÉ

PRÉSENTATION

Situé au sommet des coteaux de Monbazillac, au cœur même de l’Apellation contrôlée, le Château Haut Bernasse réunit tous les atouts qui permettent l’élaboration de millésimes de grande classe.

Grâce à son exposition exceptionnelle (plateau exposé Sud), le Château Haut Bernasse bénéficie au maximum de ce micro climat particulier qui, à la veille des vendanges, accroche les brouillards du matin, puis les chauds rayons du soleil de midi, pour aider les raisins à mûrir doucement et favoriser l’apparition de la pourriture noble.

Regroupés autour des chais, les 14 hectares de vignes sont travaillés de façon qualitative (vignes basses et étroites, densité de plantation de 5000 pieds à l’hectare).

 

HISTORIQUE DU CHÂTEAU

Créé par la famille Bouyssie à la fin du XIXe siècle, le Château Haut Bernasse fut racheté en novembre 1977 par M. Jacques Blais. La propriété totalisait alors une superficie de 7 ha dont 4 plantés en vignes. Suite à plusieurs achats de vignes et la prise de divers métayages, le vignoble s’agrandit jusqu’à 25 ha dont 9 en métayage.

Jacques Blais, dont le nom est encore auréolé de respect dans le bergeracois, s’était lancé dans le vin avec l’une de ces étincelles de passion qui embrasent les destinées. Il souhaitait que le Monbazillac retrouve ses lettres de noblesse et a rétabli les méthodes traditionnelles qui avaient fait leur preuve. C’est ainsi que le Monbazillac Château Haut Bernasse 1990 fut primé par Gault et Millau, et Jacques Blais nommé vigneron de l’année en 1991. Depuis lors, l’appellation entière bénéficie d’une meilleure image de marque.

En 2002, M. Guy Villette achète le domaine. Son but est de rendre hommage à ses grands-parents, viticulteurs à Sigoulès, en achetant l’une des meilleures exploitations actuelles et en l’améliorant afin de devenir une référence en Monbazillac.

En janvier 2014, Romain Claveille, jeune vigneron de 28 ans, reprend la propriété avec la volonté de « dépoussiérer » l’image du domaine.

 

LES CUVÉES

Pour sa première cuvée, Romain décide de la nommer : « LES OENOPOTES ». L’esprit de cette gamme est né lors de la première vinification du Bergerac Rouge. La dégustation des baies sur les pieds avant les vendanges, les premiers jus de macération ainsi que l’élevage axé sur le fruit et la gourmandise, donnaient déjà à ce produit la volonté d’être partagé entre amis.

Aujourd’hui, la gamme LES OENOPOTES se décline en quatre couleurs : Bergerac Rouge – Bergerac Rosé – Bergerac Sec – Monbazillac.

Dans la continuité des vins élaborés à Haut Bernasse, vous trouverez en milieu de gamme la cuvée RAVINDRA en Monbazillac 2014, les précédents millésimes se retrouvent dans la cuvée CHÂTEAU HAUT BERNASSE. Ces vins sont une sélection parcellaire de raisin récolté à la main.

Lors de son premier millésime, Romain souhaite faire un clin d’œil à cette première vinification en Monbazillac en créant la cuvée PREMIÈRE CONFIDENCE.

Enfin, vous trouverez la cuvée Jules et Marie Villette réalisée uniquement les années exceptionnelles, élevée 18 mois en barriques, pour vous offrir tout le charme d’un grand liquoreux.